QU'EST-CE QUE LES OGM ?

Publié le par BIOMAN

Tous les OGMs ne sont pas forcément mauvais par principe.

Mais ceux que les semenciers mettent dans nos champs actuellement n'ont qu'une seule vocation : faire main basse sur toute l'industrie agro-alimentaire en général.

Je reviendrai répondre avec de nombreux liens pour argumenter cette position.
--------------------------------------…
Pour commencer :

Bilan des cultures OGM en Amérique du Nord :

Les effets avérés :
• Des rendements en baisse
• Une utilisation d’herbicides en hausse
• Insecticides : en hausse pour le maïs, des résistances à venir
• Des revenus en baisses pour les agriculteurs nords-américains
• Résistance aux herbicides des repousses et adventices
• Contamination des semences
• Contamination des cultures : les bio et les producteurs en filières sans ogm contraints de cesser certaines espèces
• Contamination des matières premières et des aliments
• Nombreuses actions en justice générées

Les effets suspectés :
• Plus grande sensibilité au stress pour les plantes
• Baisse de la fertilité d'animaux nourris au maïs Bt
• Changements importants dans le métabolisme des plantes, aboutissant à des pertes de récoltes inexpliquées
• Mauvaise qualité des semences due à une sensibilité plus grande au stress de la sécheresse


Source : Etude de la Soil Association sur les OGM
http://www.ruralinfos.org/spip.php?artic…
--------------------------------------…
Ensuite il faut savoir que l'industrie "fait taire" tous les scientifiques qui disent la vérité sur les OGMs :

OGM, information scientifique. Le cas du chercheur français Christian Vélot
http://www.agoravox.fr/article.php3?id_a…

Première partie de la conférence de Christian Vélot
http://leweb2zero.tv/video/alcandre_4746…

Interventions de Christian Vélot
http://www.dailymotion.com/videos/releva…

Le cas de Claude Bourguignon, ancien de l'INRA, qui a du se mettre à son compte et qui vide son sac :
http://www.dailymotion.com/video/x1ds9p_…

Jean-Pierre Berlan, Directeur de recherche à INRA, mis au placard, vide aussi le sien :
http://www.dailymotion.com/video/x204jp_…

En Angleterre aussi, Arpad Pusztaï a été contraint au silence :
http://www.ogmdangers.org/enjeu/alimenta…


Lisez donc ce qu'écrit Gilles-Éric Séralini, chercheur à l’Université de Caen, expert auprès du gouvernement français (Commission du génie bio-moléculaire et Comité Biovigilance) et de l’Europe (Direction générale de l’agriculture) sur les ogm, président du Conseil scientifique duCrii-Gen (Comité de recherche et d’information indépendante sur le génie génétique) :

"A priori, les chercheurs qui travaillent sur les ogm prêchent pour leur propre chapelle. Il est nécessaire d’apporter une contre information, principalement sur quatre points:

1°/ Les ogm ne sont pas fabriqués en vue de nourrir le monde: 99 % d’entre eux servent à tolérer des herbicides ou à produire des insecticides.

2°/ Ces " éponges à désherbants " ne facilitent pas l’agriculture durable mais l’agriculture intensive (améliorations technologiques permettant des gains de productivité dans le travail). Des phénomènes de résistances apparaissent, nécessitant l’emploi de désherbants particulièrement nocifs pour l’environnement. Curieusement, l’application d’herbicides augmente dans des pays comme le Canada où sont cultivés des ogm qui soi-disant devaient rendre plus " propre " les pratiques culturales. En réalité, le paysan est pris en otage par ces nouvelles technologies.

3°/ Les ogm ne proviennent pas d’une recherche de haute volée. Par exemple, ces organismes contiennent encore des gènes de résistance aux antibiotiques.Ce sont simplement de premiers " brouillons génétiques ". Dans un organisme génétiquement modifié, on sait ce qu’on y introduit mais on ignore ce qu’ilen résultera, d’où la nécessité de faire des tris expérimentaux.

4°/ L’évaluation de l’impact des ogm sur l’environnement et la santé n’est quasiment pas étudiée. La réglementation actuelle autorise une commercialisation hâtive de ces bricolages technologiques sans imposer d’études d’impact comme c’est le cas lorsqu’on crée un nouveau pesticide ou un nouveau médicament. C’est évident que pour les multinationales, la valeur ajoutée d’un maïs ne sera jamais celle d’un médicament. Mais c’est grave, on mange plus de maïs que de médicaments ! "

--------------------------------------…
...

--------------------------------------…
Ne parlons pas des conséquences sur les agriculteurs ...

Percy Schmeiser en procès depuis des années contre Monsanto
http://www.percyschmeiser.com/

Et ces paysans indiens qui se suicident par centaine de milliers :
http://www.santemagazine.fr/accueil/navi…

--------------------------------------…
Documentaire "Canal+" sur le MON863
http://www.youtube.com/watch?v=6f2vp3ccb…

Le Coton OGM tue
http://www.youtube.com/watch?v=jU8wYbPdr…

Regardez donc ce qu'ils nous préparent :
http://www.dailymotion.com/boreale/video…
http://www.dailymotion.com/boreale/video…
http://www.dailymotion.com/boreale/video…
http://www.dailymotion.com/boreale/video…

Ou encore ça :
http://www.dailymotion.com/related/25814…

Ils sont en train de devenir les nouveaux "seigneurs féodaux" de l'humanité, en utilisant de façon abusive les lois sur la "proriété intellectuelle".

En brevetant le vivant, où est la limite ?

Demain devrons nous payer des royalties à Monsanto pour cultiver n'importe quelle plante ou élever n'importe quel animal ?

--------------------------------------…
Comment peut-t-on accepter une pollution pire que celle du nucléaire ?
Les déchets nucléaires le plus tenaces ont une demi-vie de quelques millions d'années. Les gènes disséminés par les OGMs peuvent très bien être encore sur la planète dans plusieurs milliards d'années.

Les rendements après quelques années ne redeviennent normaux qu'à grand coups de chimie, car la nature devient resistante.

En Afrique Kofi Annan a renoncé aux OGMs, technologie trop chère, trop risquée, et qui surtout rend les agriculteurs complètement dépendants à l'agrochimiste.

Et le miel, on ne peut déjà plus le vendre en Autriche car dans le Sud-Ouest de la France il est déjà contaminé au pollen toxique ...

Et les abeilles qui meurent par millions, menaçant la pollinisation, et indirectement rien de moins que la survie de l'humanité ...

Et ces agriculteurs qui ont reconnu que le but était de tuer le "bio" ...

Et tout ces scientifiques qu'on a forcé au silence ...

Et ces procès en cours entre les agrochimistes et les agriculteurs ...

Et ces éleveurs allemands qu'on attaque en justice parce qu'ils élèvent depuis plusieurs générations des porcs dont les gènes ont été par ailleurs brevetés par une multinationale ...


Atterissez, personne de sensé ne peut vouloir de ce "progrès" là !

....

Les OGMs oui, mais pas ceux là !!!

Publié dans Science

Commenter cet article